La guerre contre le peuple est déclarée

Le Brexit a exposé le schisme politique de notre temps. Ce n’est pas entre la gauche et la droite; c’est entre les gens sains d’esprit et les déraisonnablement coléreux.

…La révolte citoyenne d’aujourd’hui – aux USA, en GB, en Europe – va probablement chambouler la politique comme rien d’autre de mon vivant.

L’extrémisme est rentré dans les moeurs. L’un des aspects les plus frappants du Brexit a été la répudiation la plus totale des banquiers et économistes et chefs d’état occidentaux qui avaient prévenu des dangers d’une scission de l’UE. Le premier ministre britannique David Cameron pensait que les votants s’en réfèreraient à l’opinion quasi-unanime des experts; cela montre à quel point il s’est trompé sur son peuple.

Le fond du problème est la mondialisation. Le Brexit, Trump, le Front National, etc., montrent que les élites politiques se sont trompées sur la profondeur de la colère face aux forces globales et par conséquent la demande que quelqu’un, d’une manière ou d’une autre, rétablisse le statu quo [fait référence à la montée des « extrêmes »].

Peut-être la politique se réalignera-t-elle autour de l’axe de la mondialisation, avec les gens agitant leur poing d’un côté et les pragmatistes de l’autre. Les nationalistes gagneraient la loyauté des blancs des classes populaires et moyennes qui se voient comme les défenseurs de la souveraineté. Le centre réformé inclurait les bénéficiaires de la mondialisation et les pauvres, les non-blancs, et les citoyens marginaux qui reconnaissent que la célébration de leur identité nationale les exclut.

Bien sûr les partis majoritaures tant de la gauche que de la droite essaient d’atteindre les nationalistes en colère.

Le schisme que l’on voit s’ouvrir devant nos yeux n’est pas seulement à propos de la politique, mais aussi de la réalité elle-même. Les forces du Brexit ont gagné parce que des dirigeants cyniques étaient prêts à répondre à la paranoïa des votants, leur mentant sur les dangers de l’immigration et les coûts d’appartenance à l’UE. Donald Trump a, bien évidemment, haussé la barre du manque de sincérité et de la réponse aux peurs des votants, que ce soit sur l’immigration ou le commerce extérieur ou quoi que ce soit d’autre auquel on puisse penser. Le Parti Républicain, qui a déjà son lot de négationnistes de la science et de négationnistes de la réalité économique, a pris le rôle d’un homme qui fabrique des réalités auxquelles les gens ignorants aiment s’identifier.

Ai-je dit « ignorants »? Oui, je l’ai dit. Il est nécessaire de dire que les gens sont dans l’erreur et que la tâche des dirigeants est de les remettre sur la voie de la vérité.

Est-ce « élitiste »? Peut-être bien; peut-être sommes-nous devenus si enclins à célébrer l’authenticité de toutes les convictions personnelles qu’il est désormais élitiste de croire en la raison, l’expertise, et les leçons de l’histoire. Si c’est le cas, le parti acceptant la réalité doit se préparer à affronter le parti niant la réalité, et ceux qui l’encourage et qui sont conscients qu’ils auraient mieux à faire. Si c’est le réalignement à venir, nous devrions l’accepter.

 

David van Reybrouck du Guardian semble désireux de pousser le combat en faveur de la survie des élites encore plus loin, déclarant: « notre système de vote a bien fonctionné pendant des décennies, mais il est désormais cassé. Il existe un meilleur moyen pour que le peuple se fasse entendre… Vous ne demandez pas à tout le monde de voter sur un problème que seuls quelques individus comprennent, mais vous sélectionnez un échantillon aléatoire de la population en vous assurant qu’ils sont au fait du sujet en question afin de prendre une décision raisonnable. Un échantillon bien réparti d’une population informée peut agir de manière plus cohérente qu’une société entière qui ne l’est pas. »

Le Brexit est un tournant dans l’histoire de la démocratie moderne. Jamais une décision aussi drastique n’a-t-elle été prise à l’aide d’une procédure aussi primitive – un référendum en une seule phase basé sur une majorité simple. Jamais le destin d’un pays – ou même d’un continent entier, en fait – n’a-t-il changé par un seul coup d’une hache aussi usée, tenue par des citoyens désenchantés et mal informés.

La démocratie n’est pas le problème. Voter est le problème.

Les élections ont été inventées pour rendre la démocratie possible, mais au vu des circonstances actuelles elles semblent être un obstacle.

 

« Nous exhortons Greepeace et ses supporters de ré-examiner les expériences des fermiers et des consommateurs à travers le monde et leurs récoltes et aliments améliorés grâce aux biotechnologies, de reconnaître les découvertes des corps scientifiques et agences de régulation faisant autorité, et d’abandonner leur campagne contre les OGM en général et Golden Rice en particulier, » on peut lire dans la lettre selon le WaPo.

« Nous sommes des scientifiques. Nous comprenons la logique de la science. Il est aisé de voir que ce que fait Greenpeace est dommageable et anti-science, » a expliqué Roberts au WaPo. « À l’originie, Greenpeace et certains de ses alliés ont tout fait en leur pouvoir afin de faire peur aux gens. C’est une manière pour eux de récolter des fonds pour leur cause. »

« Je trouve surprenant que des groupes soutenant la science dans le domaine des changements climatiques, ou même, pour l’essentiel, dans l’appréciation de la valeur de la vaccination dans la prévention des maladies humaines, peut pourtant être si dédaigneux des points de vue généraux des scientifiques quand on en vient à quelque chose d’aussi important que le future de l’agriculture mondiale, » a déclaré le Nobel RAndy Schekman au WaPo.

En résumé, tout le monde devrait écouter les élites, quelles que soient ses convictions. 

 

*****

Le peuple est idiot. Le peuple a tort. Les élites savent mieux que le peuple ce qui est bon pour ce dernier. 100 lignes à écrire chaque soir, les voyelles en rouge et les consonnes en bleu, jusqu’à ce que ça rentre…

Publicités

Brexit meltdown

Rendement Obligataire d’État des Marchés Développés
Les investisseurs se précipitent sur des obligations considérées commes « sures »
Risque de Défaut vs Rendement Obligataire à 10 ans

 

 

 

Deutsche Bank et Credit Suisse

 

 

 

L’Euro STOXX 50 a enregistré la plus forte baisse sur une journée de son histoire après le vote du Brexit
  1. La livre sterling a enregistré un mouvement de 12 écart-type
  2. GBPUSD, EURJPY, EURUSD & Bunds 10 ans ont bougé + qu’en 2008
Quantifier le choc du Brexit en nombre d’écrat-type par rapport à la moyenne

 

Et pour finir un peu d’humour:

8 pounds

Voyez ce que j’ai trouvé sur le canap: 8 livres!

welcome to France

Euxit

Brexit – Quelques Vérités

the will of the people

La volonté des gens du peuple a gagné, faites-vous y membres de Reddit. Le niveau d’arrogance insupportable venant des classes moyennes supérieures libérales qui dominent dans les discussions sur ce site en est l’une des principales raisons.

Il est triste de constater que tant de gens ici ne comprennent pas qu’ils sont un facteur majeur dans la réémergence du nationalisme (que ce soit de la part de Trump ou de partis populistes tel que le SVP en Suisse, les démocrates suédois, le Front National, et d’autres à travers l’Europe) : il est une réaction face aux sempiternelles idées libérales réitérées en boucle de manière condescendante et CONSTANTE dans les médias ainsi que du refus de ne serait-ce que contempler la possibilité que les classes ouvrières ne sont pas qu’un tas d’idiots racistes diaboliques mais qu’elles fondent leurs votes sur une véritable expérience du monde dans lequel elles vivent ainsi que sur leur intérêt rationnel. Elles en ont assez de s’entendre dire qu’elles ne savent pas ce qui est bon pour elles par des jeunes qui n’ont même jamais fait l’expérience de la Grande Bretagne avant l’UE. Les gens en ont marre des attaques ad hominem qui sont devenues la principale forme de discussion du camp du « Bremain » dès que des problèmes liés à la protection des frontières nationales et de la culture sont soulevés. Ils sont excédés par les jeunes libéraux de leurs connaissances qui geignent sur FB : « DÉSABONNE-TOI SI TU SOUHAITES QUITTER L’UE ET NE VEUX PAS ACCUEILLIR PLUS D’IMMIGRÉS MUSULMANS SALE BIGOT RACISTE ! » Tout l’édifice fallacieux bâti dans le seul but de faire honte aux gens en désaccord avec l’orthodoxie politiquement correct du relativisme culturel ne fait rien d’autre que de se retourner contre la gauche, et continuera à le faire.

Les journalistes et médias de la classe supérieure qui ont tendance à pencher à gauche ainsi que les jeunes libéraux londoniens qui ne voient pas de problème avec le mondialisme ou l’immigration musulmane massive en provenance du tiers monde sont le genre de personnes qui ne sont pas affectées par ces phénomènes comme le sont les classes ouvrières. Ils vivent dans des quartiers résidentiels barricadés et dans de coûteux appartements londoniens entourés par d’autres libéraux de la classe moyenne supérieure, et ils n’ont pas à interagir avec les immigrants musulmans qui ne sont absolument pas désireux de s’assimiler dans une culture occidentale telle que celle des classes ouvrières vivant autour d’eux. Ils ne sont pas non plus affectés par la disparition totale des emplois industriels, la hausse massive des prix de l’immobilier rendant impossible l’accès à la propriété pour de nombreux Britanniques, ou la forte pression exercée par les politiques d’immigration sur le marché du travail et les aides sociales. Il est facile de s’auto-congratuler et de répéter à l’envi entre gens pensant la même chose à quel point on est cosmopolite et tolérant quand on soutient les vertueuses politiques de l’UE parce qu’elles ne s’appliquent pas directement à vous, et d’appeler tout ceux en désaccord des bigots.

Cette utopie multiculturelle envisagée par l’UE s’effondrerait rapidement si elle était confrontée à la réalité à laquelle ont à faire les classes ouvrières, et alors peut-être ces libéraux ne balayeraient pas simplement sous le tapis les inquiétudes parfaitement valides desdites classes. Et peut-être la gauche commencerait à voir les votes cesser de constamment glisser dans les mains des populistes qui au moins écoutent les griefs au lieu de les diaboliser. Et tant que les professionnels de la classe élitiste resteront dans leurs tours d’ivoire au lieu de prendre contact avec la réalité des faits affectant le quidam moyen, on continuera à aller dans l’isoloir et à brûler l’establishment mondialiste dans son ensemble jusqu’à la racine.

 

Et pour ceux qui seplaignent que ce sont les personnes âgés qui ont fait basculer le vote:

pop vote

Les jeunes sont plus nombreux, ils sont juste trop feignants pour aller voter parce qu’ils n’ont pas connu la guerre de près ou de loin…

united-kingdom-population-pyramid-2014

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-27/deutsche-bank-theres-no-escaping-fact-class-war

Alors on n’échappe pas au fait qu’on est face à une guerre des classes. Que ce soit la mondialisation, l’immigration, les inégalités, la faible croissance économique ou une combinaison de tous ces facteurs, il est clair de ce résultat et de tous les mouvements anti-establishment que le statu quo ne peut perdurer dans une démocratie. À un moment ou un autre vous aurez droit à une réaction.

[…]

Nous avons parlé à plusieurs reprises du fait que le système financier mondial et nombre d’économies en son sein sont kaput. Eh bien un tel choc pourrait au final accélérer la mise en place de meilleures politiques pour s’attaquer à ce problème. Comme nous l’avons dit et répété, on aimerait que cette politique ait pour objectif une destruction créatrice – la destruction de la dette ici – mais soyons réalistes, le chantier est bien trop gros pour être réparé sans des conditions économiques dépressionaires. […] Nous pensons que le Brexit va accélérer l’arrivée de « l’argent jeté par hélicoptère… »

IMI – Intellectuel Mais Idiot – Nassim Taleb

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-26/nassim-taleb-slams-worlds-intellectual-yet-idiot-class

Nassim Taleb a osé s’exprimer contre le statu quo aujourd’hui sur Twitter :

Quand les gens votent comme le veut l’élite des IMI, c’est la « démocratie. » Autrement c’est un comportement peu judicieux, irrationnel, porté par le populisme et le manque d’éducation.

En faisant cela il a révélé au quidam moyen l’horrible vérité de la classe dirigeante des « Intellectuels Mais Idiots »… qui est enfin en train d’être renversée…

Que sont les IMI ?

Intellectuel Mais Idiot : bureaucrate à moitié érudit qui pense être un érudit ; affecte d’une pathologie les gens qui font des choses qu’il ne comprend pas, passant à côté du fait que c’est sa compréhension qui est peut-être limitée ; attribue des idées normatives aux autres ; pense que les gens devraient agir dans leur intérêt *et* connaît leurs intérêts, en particulier quand il s’agit de « beaufs » non éduqués ou d’Anglais [des classes ouvrières ?].

Plus socialement : est abonné au New Yorker ; ne jure jamais sur Twitter ; parle de « l’égalité des races » et de « l’égalité économique » mais sans jamais boire un coup avec un chauffeur de taxi issu d’une minorité ; a pensé voter pour Tony Blair ; a assisté à plus d’une conférence TED et en a vu plus de deux ; votera pour Hillary Monsanto-Malmaison parce qu’elle semble éligible ; a le livre Le Cygne Noir sur ses étagères mais confond absence de preuve et preuve d’absence ; est membre d’un club lui donnant des privilèges lors de ses voyages ; si c’est un spécialiste des sciences sociales il se sert de statistiques sans savoir d’où elles découlent ; quand il se trouve au Royaume-Uni il se rend à des festivals littéraires ; il boit du vin rouge avec son steak (jamais du blanc) ; pensait à une époque que l’obésité était dommageable pour la santé mais a depuis changé d’opinion ; prend des statines parce que son docteur le lui a dit ; n’arrive pas à comprendre le concept d’ergodicité et, quand on le lui explique, l’oublie peu après ; ne se sert pas de mots yiddish ; étudie la grammaire avant d’apprendre une langue ; a un cousin qui a travaillé avec quelqu’un qui connaît la Reine ; n’a jamais lu Frédéric Dard, Michael Oakshot, John Gray, ou Joseph de Maistre ; n’a jamais pris une cuite avec des Russes et brisé des verres ; ne connaît pas la différence entre Hécate et Hécube ; ne sait pas qu’il existe une différence entre « pseudo intellectuel » et « intellectuel » ; a mentionné la mécanique quantique au moins deux fois ces cinq dernières années ; sait à n’importe quel moment ce que ses paroles et actions font à sa réputation.

Un signe encore plus évident : il ne soulève pas d’haltères.

Taleb ajoute que les IMI méprisent la plèbe mal dégrossie qui n’a pas lu Foucault à l’université et la traitent comme de la merde – comme si c’était une forme de vie inférieure incapable de gérer ses propres affaires.

Mais quand vous leur faite sentir qu’ils ne sont pas cultivés, manquent d’intellect, sont ignorants, comme tous les journaleux-bureaucrates qui ne sont que paroles mais pas actes, alors ils attrapent la nausée : frappez-les là où ça fait mal.

Brexit mix

Qui sont les plus grands perdants du Brexit?

(Notez que c’est le Royaume-Uni qui s’en sort le mieux!!)

Indicateur de Richesse des Milliardaires Britanniques

Les 15 citoyems les + riches du Royaume-Uni ont vu s’effacer 5,5 milliards de $ de leur fortune collective vendredi à la suite du référendum. L’homme le + riche, Gerald Grosvenor, était en tête de liste avec une perte de + d’1 milliard de $.

Les plus grands perdants sont donc l’UE elle-même et les gros riches.

 

Bain de sang brexistentiel

  • Actions UK : -3,14%, pire baisse depuis janvier 2016
  • Actions US : -3%, pire baisse depuis août 2015 (+ gros écart à l’ouverture depuis 1987)
  • Volatilité : +6 pts, + forte augmentation journalière depuis le krach d’août 2015

  • Actions Japon : -7,9%, pire baisse depuis 2011 (lors du tsunami)
  • Actions Espagne : -12,5%, pire baisse depuis 1987
  • Actions Italie : -12%, pire baisse depuis 1997
  • Banques de l’UE : -14,5%, pire baisse de l’histoire!!
  • Banques des USA : -4,75%, pire baisse depuis novembre 2011
  • Obligations d’état US à 30 ans : -0,14% (du rendement), pire baisse depuis 2011
  • Obligations d’état US à 2 ans : -0,14% (du rendement), pire baisse depuis 2009

  • Obligations d’état allemandes à 10 ans : -0,14% (du rendement), pire baisse depuis 2011
  • Taux de change GBPUSD : -11%, pire baisse de l’histoire [et une chute représentant 16 écart-type!]

  •      »       »         »      USDJPY : -4%, pire baisse depuis 1998
  •      »       »         »      EURUSD : -2%, pire baisse depuis octobre 2015

  • Or : +5%, meilleure journée depuis Lehman en 2008
  • Pétrole: -4,4%, pire baisse depuis janvier 2016
Or & Argent
Or & Argent

Et gardez en tête que les marchés chinois étaient fermés avant que le bain de sang ne commence…

Indice S&P vs Taux de Change USDCNY inversé

Lights out

N’oubliez pas de remercier Obummer pour tout ça:

Le conseiller de campagne du 1er ministre britannique David Cameron était Jim Messina qui était conseiller de campagne d’Obama et dirige le + important comité de soutien d’Hillary.

Égalité

draftLes femmes seront désormais mobilisées dans l’armée au même titre que les hommes. Manque de pot, les femmes ne veulent pas de cette égalité-là…

Biden

BidenVice-Président des USA Joe Biden:

« C’est grâce aux dirigeants Juifs que le mariage homosexuel a été accepté aux USA. »