Brexit – Quelques Vérités

the will of the people

La volonté des gens du peuple a gagné, faites-vous y membres de Reddit. Le niveau d’arrogance insupportable venant des classes moyennes supérieures libérales qui dominent dans les discussions sur ce site en est l’une des principales raisons.

Il est triste de constater que tant de gens ici ne comprennent pas qu’ils sont un facteur majeur dans la réémergence du nationalisme (que ce soit de la part de Trump ou de partis populistes tel que le SVP en Suisse, les démocrates suédois, le Front National, et d’autres à travers l’Europe) : il est une réaction face aux sempiternelles idées libérales réitérées en boucle de manière condescendante et CONSTANTE dans les médias ainsi que du refus de ne serait-ce que contempler la possibilité que les classes ouvrières ne sont pas qu’un tas d’idiots racistes diaboliques mais qu’elles fondent leurs votes sur une véritable expérience du monde dans lequel elles vivent ainsi que sur leur intérêt rationnel. Elles en ont assez de s’entendre dire qu’elles ne savent pas ce qui est bon pour elles par des jeunes qui n’ont même jamais fait l’expérience de la Grande Bretagne avant l’UE. Les gens en ont marre des attaques ad hominem qui sont devenues la principale forme de discussion du camp du « Bremain » dès que des problèmes liés à la protection des frontières nationales et de la culture sont soulevés. Ils sont excédés par les jeunes libéraux de leurs connaissances qui geignent sur FB : « DÉSABONNE-TOI SI TU SOUHAITES QUITTER L’UE ET NE VEUX PAS ACCUEILLIR PLUS D’IMMIGRÉS MUSULMANS SALE BIGOT RACISTE ! » Tout l’édifice fallacieux bâti dans le seul but de faire honte aux gens en désaccord avec l’orthodoxie politiquement correct du relativisme culturel ne fait rien d’autre que de se retourner contre la gauche, et continuera à le faire.

Les journalistes et médias de la classe supérieure qui ont tendance à pencher à gauche ainsi que les jeunes libéraux londoniens qui ne voient pas de problème avec le mondialisme ou l’immigration musulmane massive en provenance du tiers monde sont le genre de personnes qui ne sont pas affectées par ces phénomènes comme le sont les classes ouvrières. Ils vivent dans des quartiers résidentiels barricadés et dans de coûteux appartements londoniens entourés par d’autres libéraux de la classe moyenne supérieure, et ils n’ont pas à interagir avec les immigrants musulmans qui ne sont absolument pas désireux de s’assimiler dans une culture occidentale telle que celle des classes ouvrières vivant autour d’eux. Ils ne sont pas non plus affectés par la disparition totale des emplois industriels, la hausse massive des prix de l’immobilier rendant impossible l’accès à la propriété pour de nombreux Britanniques, ou la forte pression exercée par les politiques d’immigration sur le marché du travail et les aides sociales. Il est facile de s’auto-congratuler et de répéter à l’envi entre gens pensant la même chose à quel point on est cosmopolite et tolérant quand on soutient les vertueuses politiques de l’UE parce qu’elles ne s’appliquent pas directement à vous, et d’appeler tout ceux en désaccord des bigots.

Cette utopie multiculturelle envisagée par l’UE s’effondrerait rapidement si elle était confrontée à la réalité à laquelle ont à faire les classes ouvrières, et alors peut-être ces libéraux ne balayeraient pas simplement sous le tapis les inquiétudes parfaitement valides desdites classes. Et peut-être la gauche commencerait à voir les votes cesser de constamment glisser dans les mains des populistes qui au moins écoutent les griefs au lieu de les diaboliser. Et tant que les professionnels de la classe élitiste resteront dans leurs tours d’ivoire au lieu de prendre contact avec la réalité des faits affectant le quidam moyen, on continuera à aller dans l’isoloir et à brûler l’establishment mondialiste dans son ensemble jusqu’à la racine.

 

Et pour ceux qui seplaignent que ce sont les personnes âgés qui ont fait basculer le vote:

pop vote

Les jeunes sont plus nombreux, ils sont juste trop feignants pour aller voter parce qu’ils n’ont pas connu la guerre de près ou de loin…

united-kingdom-population-pyramid-2014

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-27/deutsche-bank-theres-no-escaping-fact-class-war

Alors on n’échappe pas au fait qu’on est face à une guerre des classes. Que ce soit la mondialisation, l’immigration, les inégalités, la faible croissance économique ou une combinaison de tous ces facteurs, il est clair de ce résultat et de tous les mouvements anti-establishment que le statu quo ne peut perdurer dans une démocratie. À un moment ou un autre vous aurez droit à une réaction.

[…]

Nous avons parlé à plusieurs reprises du fait que le système financier mondial et nombre d’économies en son sein sont kaput. Eh bien un tel choc pourrait au final accélérer la mise en place de meilleures politiques pour s’attaquer à ce problème. Comme nous l’avons dit et répété, on aimerait que cette politique ait pour objectif une destruction créatrice – la destruction de la dette ici – mais soyons réalistes, le chantier est bien trop gros pour être réparé sans des conditions économiques dépressionaires. […] Nous pensons que le Brexit va accélérer l’arrivée de « l’argent jeté par hélicoptère… »

Publicités