L’île aux orgies du 1%

http://www.zerohedge.com/news/2016-05-29/bill-clinton-was-here-elite-one-percent%E2%80%99s-orgy-island-exposed

« Bill Clinton y était. »

L’île Little St. James que possède le financier américain condamné pour crime sexuel Jeffrey Epstein.

[…] En 2005 la police mena une enquête de onze mois sur Jeffrey Epstein et sa propriété après que la mère d’une fille de 14 ans fut allée à la police, soupçonnant que sa fille avait été payée 300$ pour au moins un acte sexuel sur l’île au cours duquel elle reçut l’ordre de se déshabiller, ne gardant que sa culotte tout en donnant un massage à Epstein.

Bien que la police ait trouvé des tonnes de photos de jeunes femmes sur l’île et même interrogé des témoins oculaires, Epstein ne reçut qu’une réprimande après avoir admis « une unique plainte pour prostitution. » Il a plus tard passé 13 mois d’une sentence de 18 en prison.

[…] Le Daily Mail a déjà écrit à propos de l’expérience d’une des femmes sur l’île:

« Je me souviens avoir demandé à Jeffrey ce que Bill Clinton faisait ici, et il a rigolé en disant qu’il [BC] lui devait une faveur, » une femme non identifiée a expliqué dans la plainte déposée près la cour de Palm Beach.

La femme a continué en disant que les orgies étaient une pratique courante et qu’elle se souvient de deux jeunes filles de New York qui étaient toujours aperçues là mais leurs détails n’ont pas été révélés.

D’après le Daily Mail, « au moins une des femmes était sur place contre son gré » et était une esclave sexuelle de fait.

Cette femme est censée avoir été forcée à coucher avec « des politiques, des hommes d’affaire, des membres de familles royales, et des universitaires » sur l’île et n’était que l’une des « plus de 40 femmes » qui se sont présentées avec des plaintes face à Epstein, illustrant l’immense échelle des opérations opaques de cet individu, qui ne limitent pas seulement à « l’île aux orgies. »

[…] Pour couronner le tout [littéralement, NdT], « le Prince Andrew est supposémment l’un des hôtes de la villa. Vendredi, le Duc d’York a été nommé dans une action fédérale en justice intentée à l’encontre d’Epstein, que le FBI a apparemment lié à 40 jeunes femmes. Déposée en 2008 dans le district sud de la Floride, la plainte à 50 millions de $ prétend qu’Epstein avait « une préférence sexuelle et une obsession pour les mineures … a eu accès principalement à des mineures économiquement défavorisées, et a agressé sexuellement ces filles, » comme rapporté par le WaPo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s