Harvard rétablit la « liste noire »

Harvard rétablit la « liste noire » pour les étudiants membre de clubs et autres fraternités

http://www.zerohedge.com/news/2016-05-08/harvard-brings-back-blacklist-final-club-fraternity-sorority-students

Lors d’une choquante attaque contre la liberté d’association, l’université d’Harvard a annoncé aujourd’hui que les membres d’organisations indépendantes, non mixtes, situées hors campus seront placés sur une liste noire les écartant des bourses d’études Rhodes et Marshall, et leur interdisant la direction d’organisations situées sur le campus ou d’équipes sportives.

Le président d’Harvard Drew Gilpin Faust a expliqué que l’année prochaine, les membres de fraternités, sororités, et autres clubs se verront refuser de telles opportunités dans un effort pour favoriser « l’inclusion » et « attaquer les attitudes profondément ancrées quant au genre. »

D’après le doyen Rakesh Khurana, qui a recommandé de tels changements, de telles organisations ont été indépendantes d’Harvard depuis 1984. Elles opèrent comme autant d’entités situées hors campus et ne reçoivent aucune reconnaissance ou bénéfice de l’université.

« De manière scandaleuse, Harvard a décidé que 2016 était l’année pour ressusciter la liste noire, » a dit Robert Shibley, directeur exécutif de la Fondation pour les Droits Individuels dans l’Éducation, qui défend la liberté d’association sur le campus.

« Les indésirables de cette année sont les membres de clubs situés hors campus qui ne correspondent pas aux préférences politiques d’Harvard. Dans les années 1950, peut-être les communistes auraient-ils été exclus. J’eus espéré que les universités n’en étaient plus à demander aux gens : ‘Êtes-vous maintenant ou avez-vous jamais été, membre d’un groupe que nous n’aimons pas ?’ Malheureusement, ce n’est pas le cas. »

La décision d’Harvard prouve qu’elle est prête à sacrifier la liberté fondamentale d’association des étudiants aux desiderata de quiconque est à la tête de l’administration à ce moment-là, » a déclaré le co-fondateur de FIRE, avocat, et ancien d’Harvard Harvey Silverglate.

« Qui dit que les dirigeants d’Harvard dans cinq ans de là ne vont pas mettre les Catholiques ou les Républicains sur liste noire simplement parce qu’ils ne correspondent pas aux valeurs préférées par Harvard ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s